vestimentaireStyle vestimentaire

Vestimentaire / Glamour

Glamour

Le style Glamour est intemporel. Il traverse les décennies, s’adaptant un peu aux modes saisonnières, mais sa base reste toujours la même. Il faut dire que ses fondations sont solides.

Glamour

Être glamour se travaille, mais ne s’invente pas forcément. Emprunté au cinéma hollywoodien, le style glamour a ses figures emblématiques comme Marilyn Monroe, capable de porter des robes moulantes à souhait sans avoir l’air vulgaire, sexy juste ce qu’il faut, et capable de faire fondre la gent masculine d’un clignement d’œil. Le titre s’adresse le plus souvent aux femmes, se vêtir glamour est peu commun chez les hommes, excepté ceux qui se produisent sur certaines scènes.

Le style glamour met en avant tous les attributs de la femme glorifiant sa poitrine, ses hanches et ses jambes. Les robes se conjuguent en fourreau près du corps, les cheveux ne sont jamais tirés en chignon, mais plutôt sauvagement ordonnée en tignasse irrésistible à la Brigitte Bardot des belles années, le talon est haut, mais classieux et l’eye-liner et le rouge à lèvres rouge vont de pair pour animer l’ensemble. La femme Glamour est le plus souvent plantureuse et se soucie guère de régime même si l’héroïne de Sex and the City Sarah Jessica Parker est l’exception qui confirme la règle.

La Glamour évolue dans un univers excessivement féminin, raffiné, vouant un véritable culte à l’allure sexy perchée sur de hauts et fins talons. Les compensés n’étaient Glamour que durant la guerre, oubliez-les. Le Glamour ne sied malheureusement pas à toutes les silhouettes. La suggestion plutôt que l’affichage impudique de ses atouts en est la règle d’or. Le Glamour est avant tout un style comme un mode de séduction. La femme Glamour est forcément sensuelle et attire le regard en dehors des modes vestimentaires habituels. Dita Von Teese représente le comble du Glamour, lorsqu’elle exhibe ses talents d’effeuilleuse dans des chorégraphies rythmées par une musique des années 30.

Une mode d’un temps léger et innocent ou le seul pouvoir de séduction était demandée aux femmes fatales. Réducteur certes, mais esthétiquement parfait.

Vestimentaire / Glamour

VESTIMENTAIRE.COM

Copyright Vestimentaire / Conditions d'utilisation / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.

En partenariat avec : Catalogue mode / Boutique vetements / Achats en ligne